Quelle est la technologie de la voiture hybride ?

Une voiture hybride est une voiture qui utilise plus d’un moyen de propulsion, c’est-à-dire qui combine un moteur à essence ou diesel avec un moteur électrique. Les principaux avantages d’une voiture hybride sont qu’elle devrait consommer moins de carburant et émettre moins de CO2 qu’un véhicule classique comparable à moteur à essence ou diesel. Étant donné que les voitures hybrides émettent souvent moins de CO2 que les voitures à moteur conventionnel, leurs propriétaires peuvent également bénéficier d’avantages supplémentaires sous la forme d’une réduction de la taxe de circulation et de la taxe sur les véhicules de société la première année, ainsi que de la possibilité d’éviter les péages urbains.

Comment fonctionnent les voitures hybrides ?

Les voitures hybrides sont équipées d’un moteur classique, d’un moteur électrique et d’une batterie. Il existe trois types d’hybrides différents, chacun fonctionnant de manière différente.

Les voitures hybrides parallèles

Il s’agit du type d’hybride le plus courant, et la Toyota Prius en est l’exemple le plus connu. Les roues de la voiture peuvent être alimentées de trois manières différentes : soit directement par le moteur, soit par le moteur électrique seul, soit par les deux sources d’énergie fonctionnant ensemble. Lorsqu’elle démarre, et jusqu’à une vitesse de 30 km/h, la Prius n’utilise que le moteur électrique, ce qui la rend très économique pour la conduite urbaine avec arrêts et démarrages. Le moteur à essence intervient lorsque la vitesse augmente, et il est surtout utilisé lors des fortes accélérations.

Chaque fois que vous décélérez ou que vous utilisez les freins, le système de freinage par récupération produit de l’électricité et la stocke dans la batterie pour une utilisation ultérieure. La batterie est suffisamment importante pour que le moteur électrique puisse alimenter la voiture sur une distance allant jusqu’à 1,25 miles. Pour en savoir sur les voitures hybrides ou sur l’univers de l’automobile, visitez https://www.catch-a-car.ch/

Les voitures hybrides à prolongateur d’autonomie

Celles-ci utilisent uniquement leur moteur conventionnel pour produire de l’électricité destinée à un générateur qui recharge les batteries. Le moteur ne conduit jamais la voiture, il ne fait que produire de l’énergie pour le moteur électrique. Les véhicules hybrides sont également classés dans les catégories “fort” ou “léger” en fonction de la puissance de leur batterie. Avec une plus grande capacité de batterie, les hybrides forts peuvent rouler plus loin que les hybrides doux en utilisant uniquement l’énergie électrique.

Les hybrides rechargeables

Comme son nom l’indique, ce type d’hybride peut être branché sur une prise électrique pour recharger ses batteries, et peut également être rechargé pendant le trajet. En fait, ils sont à mi-chemin entre les hybrides conventionnels et les véhicules entièrement électriques. Bien qu’ils soient équipés d’un moteur conventionnel, ils possèdent également des batteries plus importantes que les véhicules hybrides ordinaires et peuvent parcourir de plus longues distances uniquement à l’énergie électrique – jusqu’à 30 miles dans certains cas.

Quelles solutions de sauvegarde de données choisir pour son entreprise ?

Dans la vie d’une entreprise, les sauvegardes régulières des données sont d’une importance capitale. La continuité de l’activité de celle-ci en dépend. D’ailleurs, il existe tout un tas de documents dont la sauvegarde est impérative. Pour ce faire, vous avez le choix entre plusieurs solutions, mais il est toujours recommandé de diversifier ses moyens de sauvegarde. Dans cet article, nous allons justement vous faire découvrir les avantages et les limites des différentes solutions possibles pour sauvegarder vos données.

Continuer à lire “Quelles solutions de sauvegarde de données choisir pour son entreprise ?”

Que vérifier dans sa voiture avant son voyage ?

Pendant les moments de fêtes, il est tout à fait normal de vouloir faire un petit voyage à la campagne, ou dans un lieu exotique pour la détente, afin de découvrir de nouveaux lieux et paysages. Cependant, avant de partir, vous devez préparer votre véhicule. D’ailleurs, il est même conseiller à tous ceux qui désirent voyager et veulent avoir l’esprit tranquille, de faire passer un contrôle de sécurité complet à leur véhicule. Alors que faut-il faire ? Que faut-il vérifier ?

Huile et liquide de refroidissement

Un contrôle sous le capot est le premier sur la liste. Il faut d’abord vérifier les niveaux des huiles, car c’est l’un des principaux problèmes dont les automobilistes doivent être conscients et qu’ils ne vérifient pas assez souvent. Si vos niveaux de liquide de refroidissement et d’huile sont bas, vous avez peut-être une petite fuite quelque part. Assurez-vous de vérifier également le liquide de frein, si ce niveau est trop bas, votre voiture n’est pas sûre à conduire.

Les lumières

Si vos vacances impliquent de conduire la nuit ou dans des conditions brumeuses, vous devez vous assurer que tous les feux de votre voiture fonctionnent correctement, surtout si vous vous trouvez dans une région inconnue du pays. Il s’agit d’un test simple mais important. Les anciens globes de feux de stop explosent régulièrement car c’est un globe que vous utilisez en permanence car il s’allume et s’éteint lors du freinage.

Essuie-glaces

Les essuie-glaces évacuent-ils l’eau du pare-brise ou laissent-ils des lignes d’eau qui gênent votre vision ? Avant de prendre la route, utilisez les lave-glaces pour arroser votre pare-brise, puis vérifiez si les essuie-glaces font leur travail.

Roues et pneus

Les pneus sont peut-être la partie la plus importante de votre véhicule. Ils sont le lien entre votre voiture et la route, et si vous conduisez pendant des heures, ils doivent être en parfait état. Par exemple, en optant pour un contrôle technique Domont, vous êtes certain que des mécaniciens professionnels pourront examiner la profondeur de la bande de roulement. La plupart des pneus ont un indicateur de profondeur de bande de roulement, et une fois que le pneu est usé à ce point, il doit être remplacé dès que possible. Vérifiez la surface du pneu pour voir s’il y a des dommages notables, des inflexions, et cherchez des bulles. Il est également important pour les conducteurs de vérifier régulièrement la pression de leurs pneus, même s’ils ne sont pas en déplacement. Si un pneu est trop gonflé, il s’usera au milieu du pneu, et s’il est sous-gonflé, il s’usera sur les côtés et les bords.

Plaquettes de frein

Un autre élément important à prendre en compte est l’usure de vos plaquettes de frein. Les plaquettes de frein sont constituées d’une partie extérieure en métal et d’une partie intérieure en composite. La partie interne en composite doit avoir une épaisseur supérieure à 5 mm. Si l’usure de la plaquette est inférieure à cette valeur, nous vous conseillons de la remplacer.

Pourquoi et comment utiliser la numérisation 3D ?

Depuis quelques années déjà, la numérisation 3D révolutionne l’industrie de la construction. La plupart des constructeurs s’accordent à dire que cet outil technologique est indispensable pour la bonne exécution de leur travail. Et pour cause, il permet d’avoir des mesures précises et détaillées d’un objet existant. Plus de détails dans cet article.

Zoom sur les bienfaits de la numérisation 3D

Les industries réfléchissent aujourd’hui à un moyen de concevoir les meilleurs produits à moindre coût et dans les plus brefs délais. Vu l’importance des enjeux de sécurité, les composants doivent être conformes aux critères de qualité élevée du concept original. C’est à ce moment précis que la numérisation 3D entre en jeu. Encore peu connu du grand public, de nombreux secteurs profitent aujourd’hui des atouts apportés par cette technologie innovante au quotidien. C’est notamment le cas de l’agent immobilier. Ce dernier s’en sert pour numériser un lieu et regrouper des photos 360°, pour en faire finalement des visites virtuelles. Gain de temps assuré ! D’autre part, cette technologie améliore grandement la manière de travailler des experts du bâtiment.

Étant donné qu’ils peuvent consulter en détail les caractéristiques de la maison (zones de déperdition de la chaleur, etc. ), les interventions sur les chantiers sont alors plus simples. De plus, cet appareil technologique permet d’obtenir rapidement et simplement des nuages de point 3D. Ces derniers seront ensuite numérisés dans le but de créer une production de maquettes de l’objet donné. En outre, recueillir des informations n’a jamais été aussi rapide, et ce grâce à la fiabilité et la haute précision du relevé laser 3D. Ce qui permet d’éviter tout risque d’erreur et de délimiter au centime près les coûts. Mis à part cela, un scanner tridimensionnel réduit les ressources utilisées, notamment la main d’œuvre.

Des conseils pour bien utiliser un scan laser 3D

Lorsqu’il s’agit de créer un nouveau produit, tout commence par la réalisation d’esquisses et de maquettes. Celles-ci seront ensuite façonnées par un premier modèle CAO afin de produire le premier prototype physique. C’est là qu’intervient la technologie de numérisation 3D. C’est indéniablement la technique de numérisation 3D la plus appliquée. Dans la pratique, il s’agit de capturer numériquement l’aspect de l’objet via une lumière laser. Cela permet d’avoir une image numérique de celui-ci. Cet outil est capable de mesurer des détails infimes, mais aussi de saisir des formes libres afin d’engendrer des nuages de points extrêmement précis. Les applications de cette technologie de numérisation sont multiples.

Les industries automobile, aérospatiale, dentaire et médicale ont le plus bénéficié des caractéristiques susmentionnées. Dans le domaine médical, cet outil permet de créer des prothèses adaptées aux besoins des patients. Son utilisation est également très répandue dans le secteur dentaire. Il permet notamment de développer différents dispositifs, comme des appareils orthodontiques ou des implants. Par ailleurs, il existe quelques règles basiques pour améliorer considérablement les résultats lors d’une session de scan 3D. Ainsi, pour ceux désirant numériser des surfaces noires, transparentes, brillantes ou fines, davantage de préparatifs sont requis. Il s’agit, entre autres, de saupoudrer l’objet de talc, mettre des cibles sur la surface ou opter pour un fond extrêmement coloré et texturé

La technologie vétérinaire et son développement

Le monde de la médecine animale a connu des progrès technologiques considérables au cours des 20 dernières années. Bon nombre des nouveaux outils et procédures ont été adoptés à partir de la pratique médicale humaine. Ces progrès ont non seulement permis d’améliorer les traitements, mais aussi de poser des diagnostics plus rapides et plus précis. On peut ainsi compter l’IRM, les ultrasons, l’obturateur canalaire canin, ainsi que de nombreuses nouvelles technologies permettent aux vétérinaires de mieux diagnostiquer et, en fin de compte, de sauver les animaux malades. Voici quelques-uns des nouveaux développements les plus passionnants de la technologie vétérinaire :

L’imagerie par résonance magnétique

La technologie IRM a été extrêmement influente dans la progression des neurosciences humaines. Les vétérinaires utilisent désormais cette technologie d’imagerie pour examiner le cerveau des animaux de compagnie et d’autres animaux. Cependant, cette technologie puissante ne se limite pas aux scans du cerveau. Les IRM sont également très efficaces pour obtenir des scans des structures orthopédiques et des tissus mous avant une opération. En étant en mesure de voir ce qui se passe à l’intérieur de l’animal avant de l’opérer, le vétérinaire peut réduire les risques d’erreur pendant l’intervention.

Ultrasons

Aussi puissants que soient les IRM, ils sont également très coûteux. Afin d’obtenir une image précise, l’animal doit rester complètement immobile, ce qui nécessite des anesthésiants. Le coût élevé et la nécessité de l’anesthésie rendent difficile l’adoption à grande échelle des procédures d’IRM. La technologie d’imagerie par ultrasons, en revanche, est beaucoup moins chère et a le potentiel de devenir universellement adoptée par les vétérinaires. Tous les différents types de vétérinaire n’utilisent pas cette technologie. Il va falloir chercher un centre vétérinaire spécialisé dans le domaine, pour que votre animal de compagnie puisse bénéficier de cette avancée technologie. Les ultrasons ont l’avantage de ne pas nécessiter d’anesthésie et d’être relativement bon marché.

Laparoscopie

Les procédures laparoscopiques utilisent une petite caméra et une source de lumière qui peuvent être insérées dans la cavité abdominale ou thoracique pour voir l’intérieur du corps. Il s’agit d’un autre exemple d’adaptation d’une technologie de la médecine humaine au règne animal. Ces procédures sont moins invasives que la plupart des opérations chirurgicales et produisent une image claire.

Impression 3-D

La possibilité d’imprimer des objets tridimensionnels est l’un des sujets les plus souvent abordés dans le domaine de la technologie aujourd’hui. Ce processus de prototypage rapide a été appliqué à la pratique vétérinaire pour créer des modèles osseux animaux à partir des informations recueillies par les tomodensitogrammes. Cela permet aux vétérinaires et aux chirurgiens d’avoir une idée précise de la structure osseuse ou musculaire interne d’un patient avant de l’opérer. En outre, ces modèles permettent d’informer les propriétaires d’animaux de compagnie sur l’anatomie et la physiologie de ces derniers.

Choisir le bon écran vitrine : 3 critères à considérer

Que ce soit pour une agence immobilière ou pour toute autre entreprise, la présentation de ses annonces, ses produits ou services ne doit jamais être prise à la légère. Il s’agit en effet de l’un des meilleurs moyens de faire passer un message, mais surtout d’atteindre un maximum de cibles. Actuellement, il existe plus d’une façon de le faire grâce à la technologie. L’utilisation d’un écran d’affichage dynamique constitue, entre autres, une solution bien efficace et avantageuse. Il est toutefois essentiel d’opter pour le bon écran. Le point dans le présent article.

L’objectif de la communication

Parmi les critères à prendre en compte pour choisir le bon écran vitrine, il y a donc tout d’abord l’objectif de la communication de son entreprise. En d’autres termes, c’est l’objectif qu’on vise en choisissant de communiquer à l’aide de l’outil en question. Il va alors falloir définir sa cible en amont. Pour cela, il faut se poser les bonnes questions. Il se peut qu’on envisage de viser les individus qui passent à proximité de sa boutique, par exemple, ou qui sont au loin. Dans tous les cas, cela permettra de déterminer la taille idéale de l’écran à choisir. Toutefois, ce paramètre doit également dépendre de la taille de sa vitrine. Si celle-ci est petite, on ne pourra bien sûr pas opter pour un grand écran. Pour éviter toute mauvaise surprise, mieux vaut ainsi se tourner vers un modèle plus petit.

Les caractéristiques techniques

Les caractéristiques techniques de l’écran vitrine méritent aussi une attention particulière lors de son choix. Tout doit être pris en compte pour tomber sur le meilleur appareil. L’essentiel, c’est surtout de s’assurer qu’il peut très bien remplir sa mission de communication. Le message à y faire passer doit de ce fait être parfaitement lisible. Pour cela, il faut que le matériel bénéficie d’une résolution suffisante. Le degré d’exposition de l’écran ne doit pas non plus être pris à la légère au moment de son choix. Il ne faut en aucun cas oublier qu’il subit continuellement l’impact de la lumière extérieure. Il est donc important qu’il reste visible malgré ce dernier. L’idéal est dans ce cas de se tourner vers un modèle à LED. Effectivement, celui-ci propose toujours un bon affichage, quelles que soient les conditions de luminosité.

Le budget

Pour faire le bon choix de son écran vitrine, il est également essentiel de prendre en considération son budget. Bien évidemment, plus un modèle d’écran donné est performant, plus son prix est élevé. Malgré cela, il existe toujours des produits adaptés à chaque budget. En fonction de ce dernier, on peut donc privilégier un moniteur standard, un écran professionnel ou un modèle à LED. Pour les écrans LED en particulier, leur prix dépend grandement de leur taille, de leur niveau de technologie, mais aussi de leurs spécifications techniques. En somme, tout dépend de ce fait des besoins de chacun. En résumé, afin de dénicher la perle rare, il est ainsi important de prendre en compte son objectif de communication, les caractéristiques techniques de l’outil et son budget.

Ce que vous devrez connaitre sur le scanner 3D

Les imprimantes 3D peuvent créer l’élément que vous avez conçu. Cependant, il est plus facile de numériser un élément existant puis de le reproduire avec une imprimante 3D. De plus, vous pouvez utiliser des scanners 3D pour numériser des éléments tels que des pièces existantes, des modèles sculptés à la main et le corps humain afin de pouvoir concevoir des produits précis pour les compléter. Les scanners 3D peuvent également vérifier l’exactitude des pièces imprimées en 3D. Cela donne aux scanners 3D une analyse de rentabilisation claire, mais il n’est pas aussi évident de savoir lequel convient le mieux à votre application. Voici les choses à considérer lors de l’achat d’un scanner 3D pour votre entreprise.

Qu’est-ce que le scanner 3D ?

La numérisation 3D vous permet de prendre un objet tangible du monde « réel » et de le transformer en modèle 3D. Un scanner 3d toulouse  peut collecter toutes les données dont il a besoin pour recréer numériquement la forme et l’apparence de cet objet. Il existe plusieurs méthodes différentes utilisées dans la technologie de numérisation 3D, chacune étant utilisée dans différentes applications en fonction des besoins de l’utilisateur. Le type le plus populaire actuellement utilisé est le scanner laser 3D. Tout le monde, des constructeurs automobiles et aéronautiques aux entreprises d’équipement médical en passant par ceux qui fabriquent de minuscules pièces pour les ordinateurs, utilise ce type de scanner pour une variété d’applications. Plus précisément, ces scanners sont utilisés lorsqu’une entreprise ou un particulier doit :

  • Avoir des mesures 3D précises afin de prendre une décision importante
  • Capturez les mesures de surface de manière efficace et rapide
  • Reconstituer un objet physique en 3D afin de le visualiser sur un écran

Comment choisir le scanner 3D ?

En général, plus le prix est bas, plus la précision est faible. La plupart des types de scanners 3D utilisent une caméra décalée pour trianguler les points sur un objet, mais ils diffèrent par ce qui génère les points que le scanner lit. Les scanners à lumière structurée sont généralement plus précis que le balayage laser. Les détails inférieurs à la résolution du scanner ne seront pas capturés. Dans certains cas, les détails et la vitesse comptent plus que la précision. Dans les applications de rétro-ingénierie, la haute résolution du scanner 3d toulouse est essentielle. Une faible résolution convient si vous numérisez puis imprimez des articles à faible coût sur une imprimante bon marché de qualité grand public.

Ne négligez pas sa taille

Lorsque vous choisissez un scanner 3D, attendez-vous à payer plus en fonction de la taille. Ne souffrez pas d’une faible résolution ou d’une perte de temps à essayer de capturer des informations 3D avec un scanner trop petit pour le travail. N’oubliez pas de penser à un item : le volume. Les scanners de bureau peuvent être capables de scanner un objet sur le plateau tournant, mais ils ne peuvent scanner qu’aussi haut que le scanner peut être élevé. Cela empêche les objets hauts et étroits d’être numérisés avec précision. Les scanners portables peuvent être déplacés manuellement autour de l’article, de sorte qu’ils ont moins de contraintes de taille. Par exemple, si vous souhaitez numériser une pièce entière, un scanner à main est probablement le meilleur choix.

Le sonomètre, de quoi s’agit-il ?

Très peu de gens connaissent ce que c’est un sonomètre. Il s’agit d’un outil de mesure reste en effet encore méconnu dans le monde entier. Pour éclaircir ce problème de méconnaissance, on vous présente tout ce que vous devez savoir sur ce que c’est un sonomètre. On parle ici de sa définition, de ses avantages et de son mode de fonctionnement. 

Le sonomètre en définition 

Le sonometre est un appareil de mesure de référence pour le bruit. Plus précisément, c’est l’outil qui sert pour la mesure de son et ses variantes. On parle de l’appareil utilisé pour réaliser des mesures acoustiques, pour collecter des données sur le niveau sonore, pour fournir des informations claires sur le bruit environnant. L’outil va évaluer l’intensité et l’environnement sonore. Il va exprimer le niveau de bruit mesuré en décibels, unité notée dB. Cette unité mesure la force d’un son. Le sonomètre est également connu sous le nom de décibelmètre. Il en est de même de l’appellation dosimètre de bruit ou exposimètre. Ce sont des instruments de mesure qui ont les mêmes buts. Mais chacun est utilisé pour les variantes du son. Actuellement, on parle d’appareil de mesure de l’exposition personnelle au bruit ou personal sound exposure meter (PSEM). Il dispose de sa propre norme internationale qu’est la CEI 61252 : 1993. Cet outil est utilisé dans le milieu professionnel en raison de sa précision. 

Les avantages du sonomètre 

Nombreux sont les avantages que vous pourrez bénéficier en utilisant l’outil de mesure du son. Déjà, cet outil est utilisé pour atteindre différents buts. Il est possible de l’utiliser pour quantifier le niveau de pollution sonore. Il est également possible de l’utiliser pour valider la conformité du niveau sonore avec les normes acoustiques. Il est aussi possible de l’utiliser pour mesure des éventuelles nuisances sonores. Ensuite, le sonomètre est un outil qui est utilisé par plusieurs personnes. C’est l’outil qui est utilisé par l’industrie du bâtiment, par le milieu des travaux publics, par le secteur des transports, par le domaine de l’industrie en général, par la médecine du travail, par les politiques locales, par les études scientifiques, par les professionnels du divertissement et par les particuliers. Enfin, l’outil est utilisé à cause de sa performance. Vous pouvez connaitre de manière plus précise le niveau sonore grâce à la technologie performante intégrée avec l’outil. 

Le mode de fonctionnement du sonomètre 

Il y a un mode de fonctionnement spécifique de l’outil de mesure du son. On parle ici de son fonctionnement pour le bruit ambiant, mais aussi pour sa propagation. Pour mesurer le son afin de fournir des données sur le niveau sonore d’un environnement, il y a un microphone intégré avec le sonomètre. Celui-ci va servir pour capter le bruit. Celui-ci va aussi servir pour convertir la pression acoustique en une valeur exprimée en décibels (dB). Avec le microphone, l’outil va alors retranscrire avec précision le niveau sonore. À noter que tous les instruments capables d’évaluer le niveau du son vont transformer la pression acoustique en un signal électrique. C’est ce signal qui va être filtré suivant une courbe normalisée. Ainsi, il est possible de produire la valeur efficace que le signal intègre pendant une durée choisie avec un sonomètre.

Zoom sur l’efficacité de l’enseigne led pour un point de vente

Dans un environnement commercial où la concurrence est de taille, trouver des outils de communication performants est indispensable. Le but est de mettre en valeur son point de vente. En effet, il faut savoir se démarquer pour améliorer sa notoriété et réaliser le maximum de profit. Parmi les diverses options à considérer, on a l’enseigne led.

Continuer à lire “Zoom sur l’efficacité de l’enseigne led pour un point de vente”

Comment choisir une machine à affranchir pour le traitement du courrier ?

Si on doit choisir notre futur modèle de machine à affranchir, il y quelques critères à prendre en compte. Pour y voir plus clair et choisir un modèle pour réaliser des impressions de qualité conformes aux exigences de La Poste, il y quelques explications dont nous devons prendre en compte.

Continuer à lire “Comment choisir une machine à affranchir pour le traitement du courrier ?”