Une fois que l’étude de marché est réalisée et le business plan rédigé, la prochaine étape pour la création de son entreprise est l’obtention d’un financement. Il existe plusieurs moyens ou solutions pour arriver à l’obtenir. En voici les principaux.

Financer son projet à l’aide d’une néobanque

Les néobanques sont des établissements financiers uniquement accessibles via Internet. Elles sont apparues il y a une décennie avec comme objectif de rendre plus faciles les transactions financières. Les néobanques présentent ainsi de nombreux avantages ce qui explique l’engouement qu’elles suscitent auprès des consommateurs.

Vous pouvez recourir à un tel établissement pour financer votre projet de création d’entreprise. Cependant, toutes les néobanques n’offrent pas de crédits pour le financement d’une entreprise. Des recherches approfondies doivent être ainsi menées afin de trouver celles qui en proposent. Une fois que vous les aurez trouvées, certains critères doivent être pris en compte afin de dénicher la meilleure néobanque pour votre situation.

Trouver la néobanque idéale

Parmi les critères permettant de trouver la meilleure néobanque, il y a le taux d’intérêt, le délai de remboursement et les services optionnels. À ces principaux critères, s’ajoute la réputation dont jouit la néobanque. Recourir aux avis clients est l’un des principaux moyens d’en être informé. Une fois votre choix opéré, vous devez ensuite convaincre la néobanque de votre fiabilité pour qu’elle puisse vous octroyer un financement.

Soumettre son dossier de financement

Pour bénéficier du financement d’une néobanque, vous devrez fournir quelques renseignements concernant :

  • La clarté avec laquelle vous gérez votre compte
  • Votre niveau d’endettement et la liste de vos crédits actuels
  • Votre capacité financière résiduelle après toutes les dépenses que vous effectuez chaque mois
  • La régularité avec laquelle vous vous attelez à rembourser vos dettes
  • Le nombre de banques dans lesquelles vous êtes inscrit et votre statut financier dans chacune d’elles.

Une fois ces différentes informations fournies, vous obtiendrez une réponse dans un délai relativement court.

Recourir aux banques traditionnelles

Les banques traditionnelles font partie des premiers recours en matière de financement pour la création d’une entreprise. Elles exigent toutefois quelques conditions avant d’octroyer un financement.

Présentation d’un dossier d’entreprise solide et fiable

Avant d’obtenir le financement d’une banque traditionnelle, il vous faut avant tout la rassurer de la crédibilité de votre projet. Cela consiste à prouver l’existence d’un marché susceptible d’être intéressé par votre idée ainsi que votre maîtrise du secteur dans lequel vous voulez entreprendre.

Présentation d’un apport personnel de fonds

Pour obtenir un prêt des banques traditionnelles, vous devez leur prouver que vous disposez déjà d’une partie des fonds nécessaires pour la mise en œuvre du projet. L’apport personnel exigé varie entre 20 et 30 % des fonds requis pour la création de l’entreprise.

Preuve de présence d’actifs financiers

Les actifs financiers sont des possessions capables de vous rapporter des gains ou des revenus. Ce sont des garanties que vous présenterez aux banques pour les rassurer face aux éventuelles pertes financières une fois l’entreprise créée.

Financer son projet à l’aide du crowdfunding

Le crowdfunding, traduit en français par « financement participatif », est un moyen de financement qui existe depuis maintenant plusieurs années. Il consiste à financer votre projet de création d’entreprise grâce à une levée de fonds auprès d’un large groupe d’investisseurs extérieurs. Il s’agit d’une option très souvent privilégiée par les nouveaux entrepreneurs parce qu’elle facilite et accélère la collecte de fonds. Cela s’explique par le fait que plus les investisseurs sont nombreux, plus la contribution individuelle est moindre.

Il existe aujourd’hui de nombreuses plateformes web spécialement dédiées à ce moyen de financement. Pour y souscrire, il suffit de poster le dossier de votre projet ainsi que le coût qu’il requiert. Les personnes intéressées par celui-ci verseront des sommes pour vous aider à réunir le montant souhaité.

En somme, il existe plusieurs solutions pour le financement de son projet de création d’entreprise. Chacune d’elles présente des avantages, mais aussi des inconvénients. Il revient à chaque entrepreneur d’opter pour la plus adaptée à son projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.