Dans la vie d’une entreprise, les sauvegardes régulières des données sont d’une importance capitale. La continuité de l’activité de celle-ci en dépend. D’ailleurs, il existe tout un tas de documents dont la sauvegarde est impérative. Pour ce faire, vous avez le choix entre plusieurs solutions, mais il est toujours recommandé de diversifier ses moyens de sauvegarde. Dans cet article, nous allons justement vous faire découvrir les avantages et les limites des différentes solutions possibles pour sauvegarder vos données.

Le cloud pour sauvegarder des données

Le cloud sans conteste l’une des solutions les plus fiables pour garantir la sauvegarde de ses données. Son avantage réside principalement dans le fait que la sauvegarder se fait de manière totalement automatisée. Résultat : votre sauvegarde est plus sécurisée. Vous n’aurez plus à perdre du temps dans la planification des sauvegardes qui sont stockées dans un univers plus sûr qu’en local : le cloud. Vous avez besoin d’être plus rassuré ? Misez sur IPgarde pour la sauvegarde de vos données. De plus, avec le cloud, vous pouvez accéder à tout moment à vos données. Ainsi, en cas de problèmes le rétablissement des données sera plus aisé et plus rapide. Il faut aussi noter que cette solution est très facile d’utilisation. Cependant, avant de se lancer dans la sauvegarde des donnes dans le cloud, il est essentiel de vérifier la fiabilité du prestataire notamment en termes de sécurité des données.

Un support physique pour sauvegarder ses données

Il peut être très intéressant de recourir à une méthode de stockage locale. La planification régulière (quotidienne, hebdomadaire, mensuelle…) des sauvegardes est de mise afin de minimiser les risques de pertes de données. Vous pouvez hiérarchiser vos données en fonction de leur degré d’importance dans votre entreprise pour pouvoir définir la fréquence de vos sauvegardes. En outre, pensez à multiplier les supports de sauvegarde pour éviter de mettre dans le même panier tous vos œufs. Ainsi, utilisez au moins deux supports de sauvegarde. Selon vos besoins, vous avez le choix entre l’utilisation d’une clé USB, d’un disque dur externe ou d’un NAS (Network Attached Storage). La clé USB n’est pas vraiment recommandée en entreprise. Non seulement les risques de piratage sont élevés, mais les capacités de stockages qu’elle offre sont aussi moindres. Le disque dur externe représente quant à lui une excellente solution. De plus, vous pourrez en trouver de toutes les tailles. Plus sophistiquée, un NAS (Network Attached Storage) est un système de stockage en réseau. Il regroupe dans un boîtier plusieurs disques durs qui se chargent de centraliser toutes vos données. En outre, sa capacité de stockage est bien plus importante par rapport à celle des autres supports physiques. Le seul bémol avec cette solution c’est qu’elle est plus chère à l’achat.

Quelles méthodes de sauvegarde pour ses données ?

Pour sauvegarder vos données, vous pouvez opter pour :

  • la sauvegarde complète qui consiste à sauvegarder toutes les données de manière systématique.
  • la sauvegarde différentielle qui concerne uniquement les données ajoutées ou modifiées depuis la dernière sauvegarde complète 
  • la sauvegarde incrémentielle qui se rapporte uniquement les données qui ont changé depuis l’ajout de nouvelles données, la dernière sauvegarde complète ou la dernière sauvegarde incrémentielle. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.